© 2017 by Maire Rosa from Relay Shop USA & RELAY SHOP Spaces

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
Articles récents

Entrepreneurs: 4 conseils qu'il ne faut pas toujours écouter...

October 21, 2017

Depuis mon arrivée dans le monde de l’entrepreneuriat, je suis inondée de conseils. Que ce soit via des blogs, des amis, la famille, d’autres entrepreneurs, des magazines ect…

Dès le début, j'ai appris à faire un triage, et à analyser ou tester lorsque possible, avant d’appliquer quoi que ce soit.

 

 

Je vous partage 4 conseils que j’entends souvent, et que je trouve totalement fou.

 

 

1. Si tu es vraiment engagé et motivé, tu devrais quitter ton travail et te concentrer sur ton business à temps plein.

 

Avoir plus de temps pour travailler sur son projet n’est pas toujours bénéfique. Plus votre temps libre sera limité, plus celui-ci aura de la valeur. Vous serez plus concentré et avoir peu de temps vous rendra beaucoup plus efficace. Au lieu de quitter votre travail, perdre votre source de revenue principale et augmenter votre stress financier, apprenez à faire plus avec moins. Augmentez votre productivité par tous les moyens possibles, en utilisant certaines applications gratuites, comme par exemple “Buffer” afin de poster sur vos réseaux sociaux, ou pendant votre heure de pause au travail, bossez sur votre projet, même si vous n’avez que 15 min. Chaque minute compte.

N’oubliez pas que vous avez des factures à payer, que vous devez vous loger et vous nourrir, et tant que votre projet ne pourra pas vous permettre un salaire, vous devez avoir une source de revenue stable. Dans mon cas, lorsque j’ai eu la certitude que mon projet était viable, j’ai commencé à chercher comment avoir une source de revenue stable qui me permettrait de consacrer plus de temps à mon entreprise. En louant mon appartement sur Airbnb, en proposant des services de traduction en tant que freelanceuse via UpWork, et en donnant des cours de français, j'étais en mesure de payer toutes mes factures et j’avais beaucoup plus de temps et de flexibilité. Cela m’a permis de laisser mon travail et de ne pas perdre ma source de revenu, sans avoir à toucher aux profits de l’entreprise afin de lui permettre de croître.  

A vous de trouver votre “side hustle”!

 

 

2. L'entreprenariat est risqué. Tu dois absolument prendre des risques si tu veux réussir. 

 

Lancer sa propre entreprise n’est, en effet, pas sans risques, cependant tous les entrepreneurs ne sont pas des preneurs de risques sans limites.

Au contraire! La majorité des entrepreneurs qui ont réussis, ont tout fait pour minimiser leurs risques.

D'après le livre “Originals” d’Adam Grant, les fondateurs de Warby Parker ont conservés leurs boulots bien après que leur entreprise soit devenue un succès. Ils ont attendus que leur entreprise génère assez de revenu de façon stable et continu, avant de quitter les autres entreprises qui les employaient. En tant qu’entrepreneur, il est important de toujours peser les bénéfices de croissance versus le temps, les efforts et les coûts associés. Ne prenez jamais de risques sans avoir bien fait vos calculs et pris en considération les conséquences positives comme négatives.

 

 

3. Ne parles pas de ton idée aux autres. Ils vont te la voler.

 

J’entends toujours cette phrase dans le milieu entrepreneurial. C’est le conseil number 1 que tu entendras lorsque tu commenceras ton projet. D'après mon expérience, une idée ne peut pas se faire voler, par contre, une idée se partage, une idée évolue, une idée contamine.

Lorsque j’ai commencé RelayShopUSA, il existait d’autres sociétés qui proposaient ce même service, certaines depuis de nombreuses années et d’autres depuis récemment, sans que je le sache. Lorsque j’ai appris qu’elles existaient, j’ai tout de même entamé mon projet, car oui, j’ai eu la même idée de base que d’autres - rien n’a été “volé” - mais je voulais cibler une niche différente qu’eux, des francophones. Pendant que je développais mon activité, de nouvelles sociétés ont aussi vu le jour après la mienne proposant exactement le même service et ciblant la même niche. Au début, j'étais un peu fâchée, avec le réflexe de me dire, “oh les voleurs” jusqu’au jour où j’ai pu discuter avec un des fondateur d’une de ces startups sur Miami. Il m’a approché avec sincérité, en me disant directement qu’il venait de lancer sa structure, similaire à la mienne, il avait en effet eu cette idée depuis pas mal de temps, et travaillait dessus depuis un moment. Au cours du temps, en échangeant avec lui et d’autres entrepreneurs, je me suis rendu compte que personne ne vole “littéralement” votre idée. Lorsque vous avez une idée, dites vous qu’il y a au moins 100 000 personnes avec la même idée que vous. Seuls 500 continueront à y penser, et probablement 10 réfléchiront à comment transformer l'idée en entreprise. 5 tenteront de la créer. Il y a aussi ceux qui y pensaient, peut être même avant vous, et qui, en vous voyant sauter le pas, décident de sauter aussi.

Dans tous les cas, la compétition est extrêmement positive. Elle vous forcera à livrer service de qualité afin de vous démarquer de vos compétiteurs, et elle vous permettra également d'améliorer votre service et de ne pas rester stagnant. Et franchement, aux tout débuts de RelayShopUSA, c'est en échangeant avec d'autres personnes, que j'ai pu avoir de meilleures idées et améliorer mon concept, si j en avais pas parlé "aux autres", je n'aurais jamais eu tous ces précieux éléments. 

 

 

4. N’essaies même pas de faire cela, tu n’y arriveras pas.

 

Et oui, celle la, je l’ai entendu tellement de fois. Et pas seulement par rapport à Relay Shop USA , mais aussi dans ma vie personnelle. Choisir la spécialité Maths en Terminal S,  partir étudier au Canada, déménager aux Etats-Unis… OUh! la liste des chose que je n’aurais jamais pu accomplir d’après les "autres" est longue.

Dans le monde du business comme dans votre vie personnelle, cela sera la même chose. Vous devez avoir confiance en ce que vous pouvez accomplir et ce que vous ne pouvez pas accomplir. Prenez votre décision par rapport à ce que vous savez, et non par rapport à ce que quelqu’un vous dit.

Lorsque j’opérais encore RelayShopUSA de chez moi, une société de transport qui souhaitait faire affaire avec moi, m’a invité à visiter leur entrepôt. J'étais émerveillée par leur espace, leur fonctionnement, les employés ect… Leur proposition était de laisser leur entreprise s’occuper du traitement des colis de mes clients à leur entrepôt, ce qui m'éviterait de perdre du temps et de l’argent à essayer de monter ma propre structure logistique afin de me concentrer sur la croissance de mon service. En fin de visite, le directeur me fait savoir que de toute façon je n’ai pas le choix, car il sera impossible pour moi de monter mon propre entrepôt avec mes employés, mes équipements… sur le coup j'étais totalement d’accord avec lui, et j’ai même essayé de prendre cette avenue. Je me suis rendu compte après quelques temps que si je voulais avoir le contrôle sur la qualité de mes envois, je n’avais pas le choix de le faire moi-même sans passer par une société tierce, et que de toute façon à long terme, cela reviendrait à plus cher de passer par eux que de le faire directement. Cela a pris du temps, mais finalement, quelques années plus tard, la structure logistique de Relay Shop USA est montée et opérationnelle, avec son propre entrepôt, ses employés, ses équipements, son propre système et en prime, un espace coworking!

 

 

Et vous? Quels sont les conseils d’entrepreneurs que vous entendez souvent et qui ne font pas de sens pour vous?

 

Please reload

Please reload