© 2017 by Maire Rosa from Relay Shop USA & RELAY SHOP Spaces

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
Articles récents

10 astuces d’entrepreneur qui m’ont permis de survivre le démarrage de ma startup et que j’utilise encore pour développer mon business

June 24, 2017

Le temps, c’est de l’argent.

 

Moi, je pense plutôt que l’argent n’est qu’une quantification du temps. Ce qui signifie que si vous avez le temps, vous avez les moyens d’obtenir, à plus long terme, ce que l’argent pourrait vous obtenir tout de suite.

 

 

 

Lorsque l’on démarre un projet sans un rond, cette notion est très importante, car elle dirigera votre comportement, vos choix, et vos stratégies en tant qu’entrepreneur bootstrappeur.

 

Dans mon cas, je bootstrappe encore Relay Shop USA, et utilise certaines stratégies de départ pour “survivre” tout en alimentant mon projet afin d’assurer sa croissance. Je vous en partage certaines:

 

 

1. Optimiser son temps:

Je sais, cela à l’air évident pour ceux qui ont déjà démarré leur projet. Pour ceux qui ne savent pas ce que cela prend, préparez-vous mentalement:  

  • moins de télé, donc si vous êtes accros à toutes les télés réalités qui bouffent probablement un bon 10h de temps dans votre semaine, ben ca vous fait un cool 10h de plus à consacrer à votre projet. Au lieu de payer un community manager $20/h ou des facebook ads, ca vous fait $200 par semaine soit $800 par mois d'économisé en passant ces 10h de temps à échanger dans des groupes facebook, en networkant sur twitter, en promotionnant votre projet sur instagram, directement avec les gens sur les réseaux sociaux. A un moment donné vous aurez besoin d’un vrai community manager ou d’un employé pour votre marketing, mais au début, au lieu de perdre du temps devant votre télé… investissez bien votre temps car maintenant, votre temps, c'est vraiment de l'argent!

  • moins de sorties, vous serez invités à des supers plans et ne pourrez pas y participer, par manque de temps. Imaginez: la super pool party de l'année pendant un long weekend, et je reçois une invite… pendant que je suis en train de scotcher des boites dans mon garage. Ce dimanche là (oui c'était un dimanche) j’avais vraiment envie de tout lâcher, et d’y aller. Mais quand j’ai visualisé la mer** dans laquelle cela allait me mettre au niveau de mon organisation et que je n’aurais pas eu le temps d'expédier les colis de mes clients à temps, et que cela allait avoir une répercussion sur le service client, et sur les commentaires sur les réseaux sociaux, ect.. ect.. et que pour une journée de fun, je me retrouverais avec 4 jours de boulot en plus. J’ai pété une crise de larme pendant un bon 15 minutes. Ensuite j’ai séché mes larmes, et retour dans mes empaquetages de boîtes. Vous allez être testé plus d’une fois. Sachez quelles sont vos priorités et ce que devez sacrifier pour arriver à vos buts.

  • maximiser au maximum votre temps en famille/proches, car vous les verrez beaucoup moins. Même si vous passez moins de temps avec eux, assurez vous que le peu de temps soit de qualité. Évitez d’utiliser votre téléphone ou votre ordi constamment lorsque vous êtes avec eux par exemple. Et prenez le temps de savoir comment ils vont, au lieu de seulement parler de votre projet, de vos difficultés, de votre manque de temps, d’argent… soyez positifs et présents pour eux. Et pendant les coups durs, ils seront la pour vous. Ce point à peut être l’air simple, mais dans mon cas il est l’un des plus durs à suivre. Ne pas utiliser mon ordi lorsque je suis avec mes proches, ou ne pas me plaindre de mon activité, j’essaie encore de travailler dessus, ET C’EST DUR!

  • réduire le temps de certaines choses simples et peu utiles, comme choisir un vêtement le matin. Moi, je suis team Mark Zuckerberg (le créateur de Facebook), j’ai un stock de T shirt et de pantalons pour la semaine, je fais ma lessive le dimanche, et utilise la même trame de vêtement pendant la semaine. Stratégie extrêmement effective pour moi, je gagne environ 30 min par semaine, soit plus de 2h par mois, à ne pas avoir à me soucier de ce que je vais porter.

 

2. Diminuer les dépenses:

Evidemment. Mais comment?

Voici quelques idées que j’ai moi même dû utiliser:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • la colocation, ben oui, lorsque j’ai commencé avec l’aventure Relay Shop USA il fallait réduire mes dépenses! Et quoi de meilleur que de pouvoir partager les factures d’eau, d'électricité, l’internet, le loyer avec d’autres personnes?

  • le coworking, que je teste en ce moment. RelayShopUSA a déménagé en Janvier dans un bâtiment assez… énorme. J’ai pris le risque de déménager l’entreprise dans un plus grand espace, car vu la disposition du bâtiment avec un entrepôt derrière et un espace bureaux séparé par devant, nous pourrions “partager” les frais de loyer et les factures, avec d’autres petites entreprises. En gros, de la colocation pour entreprises. Une fois que vous serez prêt à passer de chez vous, à un local commercial, je recommande fortement le coworking, qui vous fera économiser pas mal d’argent!

  • acheter le strict minimum, pas de shopping spree.. mais bon vous le saviez déjà.

  • faire du volontariat, ca n’aura peut être pas de sens pour vous en France, mais aux USA, c’est assez crucial. Je m’explique. Lorsqu’on est jeune, en santé, et capable de travailler, aux Etats-Unis il n’y a pas d’aide du gouvernement. Etre entrepreneur est donc un très gros risque. Si ton projet ne fonctionne pas, et que tu n’arrives pas à trouver une activité ou un boulot à côté pour te nourrir et payer tes factures. Tu finis.. clochard. Par contre, il y a énormément d’organismes qui viennent en aide aux plus démunis, et la population est très donnante et s’entraide beaucoup. S’affilier et participer à un groupe d’entraide (organisme, église, mosquée, ect..) est pour nous, ce que les aides sociales sont pour vous, en France. Et cela se paie en temps, et non en argent. Très peu d’immigrants venant aux USA le savent, mais ayant travaillé dans le social aux Etats-Unis, j’ai été mise au diapason assez rapidement. Chaque mardi, je donnais 4h de mon temps pour servir à manger, donner des vêtements, faire la vaisselle, et aider des personnes en besoin, via un groupe d’entraide, “Open Door Community”. Il y avait avec moi des juges, avocats, des personnes sans emplois, des entrepreneurs, des professeurs, toutes classes sociales confondus, qui aidaient…  et tout le monde le faisaient dans l’esprit du “j’aide aujourd’hui parce que je peux, et sachant que je ne sais pas de quoi demain sera fait, et que j’aimerais que quelqu’un puisse m’aider également lorsque je serais en besoin” - et effectivement, en cas de besoin, cette communauté nous permettrait de ne pas finir dans la rue, en cas de problèmes financiers.

  • faire du vélo au lieu d’avoir une voiture, dans mon cas c’est possible, car j’habites à 10 min du local de Relay Shop USA. J'économise environ $400 par mois (paiement voiture, assurances, essence) à utiliser mon vélo. En plus ca aide la planète et me permet de rester en santé!

 


3. Avoir une activité (peu prenante) pour payer ses dépenses de survie:

Cette activité devra bien sûr être légale. Vous ne tenez pas à mettre votre projet à risque en vous engouffrant dans l'illégalité. Et c’est ici que votre coté “debouya” (débrouillard) sera testé:

 

  • Airbnb, Uber, Lyft, Carfully, ect… L'économie collaborative vous permet de “bosser” à côté, tout en vous focalisant sur votre projet. Dans mon cas, pendant les 2 premières années de mon projet, faire du Airbnb a été ma principale source de revenus afin de payer mes factures.

  • eBay, freelance, traduction, cours de langue, vous avez un talent, un diplôme, parlez une autre langue, jouez d’un instrument de musique, savez fabriquer des choses… vous avez donc quelque chose ou un savoir que quelqu’un d’autre veut. Vendez le. Dans mon cas, j’ai aussi fait de la traduction anglais-francais pour des entreprises, j’ai donné des cours de français à des particuliers et dans des écoles, simplement en mettant des annonces sur craigslist (équivalent leboncoin en France) voir aussi Upwork.

 

4. Pas de vacances.

Pour moi, cela a été le plus gros sacrifice - j’avais même pas de weekend au début.

 

 

 

5. Ne pas se payer de salaire

Utilisez tous les profits, chaque centimes, pour développer votre projet. Le but, est bien sur de pouvoir se payer un salaire à un moment donné, mais il faut être très stratégique et se donner des objectifs. Dans mon cas, avoir un local commercial et au moins un employé, puis arriver au stade ou je n’aurais plus assez de temps pour me consacrer à mes activités de survie parallèles (Airbnb, traduction, cours de langue…) et que mon Cash Flow soit assez stable. L’important doit être avant tout de pouvoir payer ses factures pour survivre puis de pouvoir alimenter au maximum votre entreprise pour la faire grandir. #sacrifices

 

 

6. S’entourer de personne aux pensées positives et encourageantes

Les pensées négatives bouffent votre temps mental et vous empêchent de penser à votre “next move”, votre prochaine stratégie de croissance. Regretter, rester sur un échec au lieu de chercher à rebondir, pleurer sur son sort, ou envier les autres, vous fera perdre le temps précieux qui vous permettra de passer au prochain niveau.

 

 

7. Démarrer de chez soi

et y rester tant qu’on peut. Cela va de pair avec le point 2, diminuer les dépenses. Un local commercial, ca coute cher, plus les factures. Tant que possible, bossez de chez vous. Dans certains cas, un local commercial est obligatoire pour démarrer une activité, mais vous pouvez toujours pré-démarrer de chez vous, puis tester en faisant du coworking avec une autre entreprise. Le coworking en tout genre devient très commun aux USA en ce moment, des boutiques, qui proposent à d’autres boutiques de partager leur espace commercial, osez demander même si cela n’est pas proposé de votre côté de l’Atlantique! L’avenir est dans le partage!

 

 

8. S’abonner aux magazines d’entrepreneur

FORTUNE, ENTREPRENEUR, ect… cela vous permettra de rester connecté aux nouvelles pratiques, de rester motivé, de savoir quels événements intéressant se passe dans le monde de l’entreprenariat, trouver de bonne idées pour votre business, et aussi.. les pubs! J’ai pu trouver pas mal de logiciels via leur magasines qui m’ont permit de mieux gérer mon entreprise (voir point 10) - Astuces: j’utilise mes miles pour avoir les magazines gratuitement!

 

 

 

9. Apprendre a faire soi même au lieu d’embaucher (au moins pour le début) via des videos youtubes, blogs, applications, je me suis formée dans des domaines pour lesquels je ne savais rien, mais rien du tout. J’ai appris comment enregistrer mon entreprise, faire mes impôts via youtube et des articles, gérer les finances, quoi remplir pour embaucher, les lois en vigueur, les bases du marketing, comment utiliser google sheet pour organiser et collaborer avec toute l'équipe, bref… Quand on a pas l’argent au début, on a pas le choix de le faire nous même. Etant passée par cette étape, je suis très reconnaissante d’avoir du apprendre beaucoup de choses moi même, car maintenant j’ai beaucoup de respect pour le travail des autres. Je me rend compte de la difficulté de leur domaine. Cela à l’air facile lorsqu’on voit quelqu'un le faire, mais cette étape m’a permis de comprendre que rien n’est facile.

 

 

10. Trouver les meilleurs logiciels pour vous faire gagner du temps

Le fameux dilemme. Pas d’argent pour payer des professionnels, pas assez de temps pour le faire soit même. A un moment donné, on y passe tous. Ma solution: il existe des logiciels automatisés pour pas mal de tâches pour petites entreprises, je maximise dessus. Voici ma liste de software US qui me permettent de gagner du temps et de l’argent sur des tâches professionnels essentiels et obligatoires:

  • GUSTO, logiciel de ressources humaine pour embaucher, remplir les papiers légaux, les impôts, et payer mes employés,

  • BOOMR, logiciel de gérance du temps travaillé, qui permet aux employés depuis leur téléphone de pointer au début et à la fin de leur journée de travail. Avec GPS qui permet d'empêcher à l'employé de pointer si il n’est pas au lieu de travail. Le temps de travail est ensuite transféré au logiciel GUSTO pour la paie.

  • WAVE, pour les finances. Toutes les entrées et les sorties d’argent sont automatiquement entrées et classifiées par ce logiciel.

  • WHATSAPP, j’ai créé un groupe whatsapp avec toute l'équipe afin de communiquer plus rapidement et de nous éviter à avoir des réunions physiques, qui selon moi, sont une perte de temps et deviennent au fil du temps des réunions “forces”

 

 

Vous avez lu tout cet article?
Dang! Vous êtes totalement motivé et probablement un grand débrouillard!

 

Vous aimez mes stratégies, les utilisez déjà ou les trouvez nulles? Dites moi ce que vous pensez en commentaires :-)

 

 

Mairé

 

 

 

 

Please reload

Please reload